Alonso et Toyota s'imposent pour la première fois.
Toyota triomphe enfin au Mans avec Alonso, Buemi et Nakajima au volant.
 
Le Podium
1°: Alonson, Buemi, Nakajima - Toyota N°8
 
 
 
2°: Conway, Kobayashi, Lopez - Toyota N°7
 
 
 
3°: Laurent, Beche, Menezes - Rebellion N°3
 
Les 2 "Toyota Hybrid"
 
 
LMP 2

Sur la piste c'est bien l'Oreca N° 26 qui l'emporte haut la main. Sa soeur, l'Oreca N° 28 échouant au pied du podium.

Oreca N°26 - 369 tours / Alpine N° 36 -367 tours

Quelques heures après l'arrivée l'ACO notifie la disqualification des 2 voitures (26 et 28) pour débit d'essence non conforme. L'équipe a fait appel et pour l'heure le verdict n'est pas encore tombé.

La 26 ou la 36
 
Voir l'article sur notre pilote de la NAS: Matthieu Vaxivière et l'Oreca N°28
 
LMGTE PRO ou AM: Porsche!
PRO la 92 de Christensen, Estre, Vanthoor devant la 91 Lietz, Bruni, Makowiecki
   
       
La Ford GT de Bourdais, Muller, Hand a vendu chèrement sa peau et complète le podium
 
AM: Victoire de la Porsche du Dempsey Proton Racing pilotée par Campbell, Ried et du jeune français j Andlauer.
   
Ensuite il fallait jouer      
Ferrari 54 Porsche 93 Ferrari 85 Porsche 99
 
15h00
 
L'arrivée du drapeau à damiers La foule quitte l'asphalte
Ils sont partis pour un tour d'horloge  
  Pas de course sans Safety Car
 
10 LMP1 engagées - 5 à l'arrivée / 20 LMP2 - 15 à l'arrivée
       
       
       
       
       
       
       
       
LMGTE Pro et Am
       
       
       
       
       
       
       
       
Quand vient la nuit.
       
       
       
       
En passant par les stands
 
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
 
       
       
24h00 plus tard la Toyota N° 8 fait son tour d'honneur.
 
Page suivante: Matthieu Vaxiviere et l'Oreca N° 28 - Les commissaires - Le festival Aston Martin - Les 2 courses du Road To Le Mans
 
Page suivante
Ou