Samedi 15h00 les fauves sont lâchés L'AUDI N°3 part à la faute et sera entièrement détruite.

La course débute mal pour la marque Allemande qui terminera avec une seule voiture.

La N°2 finira seule mais devant les 3 Peugeot officielles.

Dimanche matin, à la suite de la destruction de la 2° AUDI, Peugeot se prend à rêver d'une victoire tricolore, le chassé croisé entre les 2 autos de tête tournera à l'avantage d'AUDI.

Guillaume MOREAU, pour lequel j'avais fait le déplacement, ne comptait plus parmi les présents de la matinée pas plus que son chef d'écurie sur l'autre LMP1.

les commissaires félicitent le vainqueur et ses adversaires, il est temps de plier bagages.

En page 2 : Les essais - Les FERRARI - Les stands - Les Hommes de la Bande à BONNAUD

 
 
ou