Santé des femmes : Quels sont les symptômes de ménopause ?

Santé des femmes : Quels sont les symptômes de ménopause ?

Les symptômes de ménopause sont parfois difficiles à détecter à leur début.  Cette phase correspondant à une période de la vie de la femme ouvre souvent la voie à des maladies chroniques. Cependant, un diagnostic à point nommé de ce processus physiologique naturel peut permettre d’en limiter les dégâts. Voici comment reconnaître les symptômes de ménopause.

 

symptômes de ménopause
symptômes de ménopause

Qu’est-ce que la ménopause ?

La ménopause est loin d’être une maladie. C’est une période de la vie d’une femme où les menstruations cessent d’apparaître de manière définitive.  Elle intervient d’ordinaire entre 45 et 55 ans et fréquemment dès l’âge de 50 ans. En effet, la ménopause est un processus physiologique naturel. Elle est déclenchée au moment où les ovaires arrêtent de secréter des œstrogènes et la progestérone. Si vous constatez l’absence de vos règles depuis un an déjà, sachez que vous êtes à l’étape d’une ménopause installée.

La ménopause précoce est celle qui intervient avant 40 ans. Elle pourrait être due à un facteur génétique. Cela revient à dire que si la mère a souffert de cela auparavant, la fille risque également d’en souffrir. Toutefois, cette hypothèse n’est pas confirmée. On ne peut affirmer avec certitude que les gènes sont responsables de la ménopause précoce. S’agissant de la ménopause artificielle, elle est considérée comme brutale. Elle résulte d’une maladie ou d’une intervention chirurgicale.

La femme peut alors être soumise à l’ablation de ses ovaires ou de son utérus. L’hystérectomie (ablation de l’utérus) n’entraîne pas la ménopause, mais plutôt la cessation des menstruations. En effet, les ovaires continuent de produire des hormones et maintiennent le bon fonctionnement du cycle menstruel.  Par ailleurs, un traitement médical comme la radiothérapie peut provoquer irréversiblement la ménopause.

De même, certains traitements hormonaux et la chimiothérapie peuvent en être la cause. Dans ces cas, la ménopause est temporaire. Le cycle menstruel reprendra son fonctionnement normal à la fin des traitements. Il faut mentionner que certaines maladies auto-immunes sont à l’origine de la ménopause précoce. Il s’agit surtout de la maladie de Crohn, de la maladie d’Addison, ou d’une hypothyroïdie non traitée.

La ménopause est un processus dans la vie de chaque femme qu’on ne peut changer. Il n’est pas possible de la retarder. Elle peut toutefois être avancée si la femme consomme très souvent de l’alcool.

 

Les différents symptômes de ménopause

Il convient de préciser que la ménopause n’arrive jamais seule. Vous pouvez en ressentir les signes 4 ou 5 ans avant son apparition. La préménopause se manifeste uniquement par l’apparition des règles irrégulières.  Elle commence vers l’âge de 45 ans et dure plusieurs années. Cela entraîne des conséquences sur le plan physique et émotionnel.

Cependant, 2 ans ou 3 ans avant la ménopause, nous pouvons dire que vous êtes en périménopause. Cette période est caractérisée par la sécrétion des hormones et la libération des ovules de façon irrégulière et la cessation des règles.

  • Les symptômes physiologiques

Ils se caractérisent par la modification du cycle menstruel. Pendant cette période, vous aurez des règles irrégulières. Elles peuvent venir au compte-goutte ou abondamment. Il est aussi possible qu’elles soient trop rapprochées ou éloignées. De même, vous pouvez aussi constater que vos règles disparaissent durant un ou deux mois et réapparaissent de manière soudaine.

Nous vous recommandons de consulter un médecin si vous saignez après les rapports sexuels, entre les menstruations ou inopinément. Informez-le également si, à moins de trois semaines d’intervalle, vous avez des règles très abondantes avec des caillots de sang.

  • Les symptômes physiques

Les symptômes physiques de la ménopause sont considérables. Ce sont : la sécheresse vaginale et des douleurs lors des rapports sexuels. Vous pouvez aussi avoir des troubles urinaires ou des douleurs articulaires. De même, la ménopause peut entraîner la prise de poids, la perte des cheveux, la fatigue ou le manque d’énergie. Vous pouvez aussi ressentir pendant cette période des bouffées de chaleur suivies de sueurs nocturnes.

Beaucoup de femmes en ménopause ressentent des bouffées de chaleur. Elles sont généralement accompagnées de l’accélération de pouls et de rougeur de visage. Vous pouvez ressentir ce malaise entre 30 secondes et deux minutes. Des bouffées de chaleur peuvent survenir spontanément ou à la suite de la consommation de certains aliments. Il s’agit des épices, de la caféine.

 

symptômes de ménopause
symptômes de ménopause

De même, l’alcool, les boissons chaudes et le stress peuvent en être la cause. Au début, elles peuvent apparaître la nuit, puis continuer en pleine journée.  Heureusement, elles ne durent pas longtemps. Elles cessent souvent au bout de quelques mois. Il convient de préciser que les incontinences urinaires méritent aujourd’hui d’être signalées.  Il existe des traitements médicaux pouvant vous soulager si vous en souffrez.

  • Les symptômes psychiques

Parmi les symptômes psychiques de la ménopause figurent les troubles de sommeil et de l’humeur, des pertes de mémoire. Vous pouvez aussi avoir du mal à vous concentrer pendant cette période. Il faut préciser que les troubles de l’humeur se manifestent par la dépression, l’irritabilité, l’anxiété, des pleurs réguliers.

Il faut spécifier que ces différents symptômes de ménopause varient généralement chez chaque femme. Il est même possible d’en trouver qui n’en présente même aucun.  Toutefois, si vous constatez que ces symptômes dégradent votre qualité de vie, nous vous conseillons de consulter votre gynécologue.

Des maladies découlant des complications de la ménopause

Les symptômes de ménopause peuvent affecter gravement les os, le cœur et les vaisseaux sanguins. En effet, vous pouvez souffrir de l’ostéoporose ou des risques de fracture en raison de la ménopause. De même, vous êtes susceptibles d’être atteint des maladies cardiovasculaires. Il s’agit notamment d’une athérosclérose, de l’hypertension artérielle, de l’infarctus ou de l’accident cardiovasculaire.  Il faut préciser que les femmes en ménopause sont plus exposées aux maladies cardiovasculaires que les hommes.

symptômes de ménopause
symptômes de ménopause

A cela s’ajoute le vieillissement de la peau. Vous pouvez constater que votre peau devient sèche et moins souple. Les rides se multiplient alors. Il est nécessaire de soigner ces diverses complications. Néanmoins, nous vous conseillons de consulter un médecin dès l’apparition des symptômes de ménopause. Cela vous aidera à passer cette période de la vie sans difficulté majeure.

Les traitements possibles de la ménopause.

Avant de commencer à traiter la ménopause, il est nécessaire qu’un diagnostic médical soit fait au préalable. Cela dissipe les doutes éventuels. Le professionnel de la santé peut vous faire un test de progestérone. Cette hormone vous sera prescrite pendant 10 jours chaque mois. Vous subirez ce test durant trois mois sans interruption. Lorsque ce diagnostic de la ménopause est confirmé, vous pourrez recourir à la phytothérapie ou aux nouvelles molécules.

Certes, il ne s’agit pas d’un remède miracle, mais il peut vous procurer un soulagement. Vous constaterez éventuellement une diminution des symptômes de la ménopause.  De plus, le médecin peut vous soumettre à des traitements substitutifs. Ils sont d’ordinaire composés d’œstrogènes et de progestatifs. Leur but est de réduire les symptômes de ménopause.

Ainsi, vous verrez disparaître les bouffées de chaleur, vous aurez une peau davantage jeune. De même, votre libido s’améliorera et cela corrigera la sécheresse vaginale.  Vous serez aussi protégée de l’ostéoporose. Cependant, ce type de traitement cause souvent des difficultés au médecin. L’organisme de la femme fonctionnant différemment, il peut avoir du mal à trouver la dose qui vous correspond.

Il débutera alors avec un dosage faible. Ensuite, il procèdera à son augmentation si les symptômes de ménopause ne diminuent pas. Il convient de souligner que les traitements substitutifs commencent lorsque la ménopause est installée. Vous pouvez être soumis à cette thérapie durant quelques années. Toutefois, elle ne peut durer à vie. Pour arrêter les traitements substitutifs, le médecin effectue d’abord des tests.

Ainsi, il peut décider de les arrêter après un moment. S’il constate la réapparition des symptômes, il peut alors conclure qu’il était inopportun de les stopper. En conséquence, ces traitements substitutifs se poursuivront. La ménopause est une période normale de la vie d’une femme. Elle peut être traitée afin d’en réduire les symptômes. Néanmoins, les traitements substitutifs peuvent constituer un danger pour la femme. Il est conseillé de prendre certaines précautions avant d’y recourir.

 

 

 

 

 

 

Related post

Top 10 des meilleurs appareils de musculation

Top 10 des meilleurs appareils de musculation

Les appareils de musculation sont d’ordinaire utiles pour faire de l’exercice à la maison. Avec ces matériels, plus besoin de se…
Top 10 traitements naturels pour éviter la mauvaise circulation sanguine

Top 10 traitements naturels pour éviter la mauvaise circulation…

Mauvaise circulation sanguine traitement naturel : comment l’envisager ? C’est la question que se posent certaines personnes voulant éviter ce trouble…
Quelle est l’importance du fitness pour la santé ?

Quelle est l’importance du fitness pour la santé ?

L’importance du fitness pour la santé est considérable en raison de plusieurs activités physiques qu’il regroupe.  Beaucoup de personnes dans le…

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.